Sélectionner une page

Comment jouer With or Without You du groupe U2

Jouer_With_or_Without_You

With or Without You, un des titres les plus accrocheurs de U2, et pourtant, il a bien failli ne jamais voir le jour. Le groupe le traînait depuis 1985, sans vraiment trop quoi savoir en faire. Il restait sous forme d’une maquette s’appuyant sur quelques accords répétitifs qui n’inspiraient guère les musiciens. Il sera ressorti en 1986 en vue du cinquième opus de la formation irlandaise, The Joshua Tree. Gavin Friday, ami d’enfance de Bono, à l’origine de son surnom, et ami d’Edge, par ailleurs fondateur des Virgin Prunes, ne l’entend pas de cette oreille : pour lui, cette maquette a du potentiel ; elle est prometteuse. Ce tube en puissance mérite d’être travaillé. Friday le réarrange. Brian Eno, qui l’avait dans un premier temps, boudé, se penche à nouveau dessus et Edge, qui venait de recevoir un tout nouveau joujou – un Infinite Guitar permettant de faire durer le sustain des notes – fait le reste, en donnant l’impression que son instrument est joué avec un archet. Quant à Bono, il produit un texte inspiré de la difficulté à concilier vie de musicien et vie d’homme marié.

With or Without You en tête du Billboard Hot 100

À sa sortie comme premier single de l’album, la chanson est encensée par la critique. Elle se hisse en tête du Billboard Hot 100 pendant trois semaines et du classement RPM pour une semaine, aux États-Unis et au Canada. En 2010, le magazine Rolling Stone la classe à la 132e place des 500 plus grandes chansons de tous les temps. Depuis, U2 la joue à chacun de ses concerts. With or Without You a probablement contribué, à sa mesure, à installer le groupe au firmament du rock.

Ce titre tourne autour d’un accord : le D majeur. L’arpège joué en triolet par le clavier se résume à F#/ A / D. La grille démarre en D et finit en G. Rien de compliqué. Le titre est atmosphérique, certes par l’utilisation de l’Infinite Guitar mais aussi grâce à la surabondance de delay, ce qui fait la signature sonore de Edge. Le clavier rajoute également sa touche, pour propulser le titre dans des limbes stratosphériques.

With or Without You, un morceau simple à jouer

Cela étant dit, ce titre n’est pas très compliqué à jouer. Il faut juste être très précis dans le phrasé. Les guitares participent grandement, avec le synthé, à installer le climat. Plusieurs parties de guitare sont, en outre, empilées les unes sur les autres. Impossible de les jouer toutes ensemble. Reste que l’on retient surtout le riff que joue Edge en milieu de morceau et qui revient en boucle par la suite.

Voici, en vidéo, comment il est joué.

With or Without You, matériel utilisé

J’ajoute également un backing track que j’ai complété sur la base de celui qu’a mis en ligne sur Youtube Alexander Guitar. Je l’ai enrichi en utilisant le matériel suivant : une Schecter ST made in USA entrée dans Revalver 4 avec impulse Recabinets (j’adore), une table de mixage numérique  Soundcraft UI24R couplée à Logic Pro X, le séquenceur qui me fait rester chez Apple depuis tant d’années, et Diva, un synthétiseur que j’affectionne tout particulièrement, avec un clavier contrôleur Nektar Impact LX25+. Bref, rien que du numérique, pas d’ampli à lampes utilisé, même pas mon Marshall Jubilee 1987, aucun matériel analogique. Et malgré tout, ça sonne. Comme quoi, il ne faut jamais avoir de principe. D’ailleurs, à ce propos, je ferai très prochainement un post sur le Two-Notes Torpedo Cab M+ que j’utilise désormais quasiment tous les jours. Comme je dois rencontrer son créateur début décembre, dans le cadre d’un article de présentation de Two-Notes, je laisserai donc passer ce RV avant d’écrire ce post, qui sera illustré de photos évidemment totalement inédites.

D’ici là, c’est à vous de jouer. Bon travail !

 

 

Le backtrack à télécharger, ici.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Pin It on Pinterest

Share This