Sélectionner une page

Przewalski, le cheval des peintures rupestres

cheval przewalski 3

Sa silhouette ne nous est pas étrangère. Et pour cause, le cheval de Przewalski est celui que représentait homo sapiens sur les murs des grottes. Cette espèce qui n’a jamais pu être domestiquée par l’homme, avait disparu à l’état sauvage. Son dernier foyer était situé en Mongolie et en Chine où il était capturé pour être envoyé dans les zoos du monde entier. C’est d’ailleurs grâce aux zoos qu’il a pu être sauvé de l’extinction. Ainsi, quelques spécimens ont été implantés en Lozère, sur le causse Méjean, où ils vivent en semi-liberté afin de repeupler l’espèce. Mais, pourquoi la Lozère ? Parce que les conditions climatiques sur le causse Méjean y sont proches de celles de leur aire d’origine. Le cheval de Przewalski a en tout cas l’air de bien apprécier l’endroit. Le groupe donne naissance à des poulains. Takh, l’association qui s’en occupe, a donc pu en réintroduire plusieurs sur le sol de Mongolie. Pour tout renseignement complémentaire, voici le site de l’association.

cheval przewalski 2

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Pin It on Pinterest

Share This